Rechercher

Dans l'objectif #5 / JBarchietto

Bonjour à tous


Aujourd'hui pour la rubrique "Dans l'objectif" j'interview Jérôme Barchietto. Un nouveau venu dans le monde de la Legographie mais qui a assurément de l'avenir.


Laissez moi donc vous présenter son univers haut en couleur.



Instagram



1/ Présente toi en quelques mots

Bonjour, j’ai 38 ans, heureux papa de 2 petits garnements, j’habite dans la belle région de Fontainebleau (77) et je suis passionné de jeux de société, de photographie et de Lego. Que des loisirs sains en fin de compte ! 
J’ai travaillé pendant 15 ans en tant que graphiste 3D, majoritairement pour le milieu industriel avant que la covid ne passe par là et que ma société mette la clef sous la porte. Je suis aujourd’hui en reconversion professionnelle pour devenir photographe indépendant. 
Petit, je ne jurais que par les Lego, et j’ai la chance d’avoir un fils qui prend le même chemin. J’ai donc ressorti mes vieux sets du grenier familial en 2019 pour partager cette activité avec lui 😊. 
Cette madeleine de Proust m’a replongé avec plaisir dans le monde du Lego qui s’adresse aujourd’hui ouvertement aux Adultes. 



2/ Pourquoi la Legographie et depuis quand?

Après un licenciement économique, fin 2020, et quelques mois difficiles en pleine crise sanitaire, j’ai eu besoin de me trouver un loisir pour me rebooster et ranimer un élan créatif qui s’était éteint . 
J’avais déjà croisé les photos de l’artiste « Samsofy » en feuilletant le génial « Briques Mag », mais je n’avais jamais vraiment eu l’envie de m’y essayer. C’est en janvier de cette année, en jouant avec mon fils et ses Lego city Jungle que j’ai eu le déclic en manipulant une figurine d’explorateur poursuivie par un jaguar ! 
Le lendemain, j’ai sauté le pas et tenté ma 1ere photo. J’ai instantanément adoré le concept de recréer une scène miniature avec quelques éléments de la maison et de pouvoir y donner vie à des bonhommes en plastique en leur faisant vivre une aventure. Le soir-même, des centaines d’idées se sont bousculées dans ma tête. J’étais lancé et pour tenir le rythme j’ai entrepris de publier 1 photo par jour. J’en suis aujourd’hui à plus de 200. 






3/ Quelle est ta photo préférée et pourquoi?

Ma préférée est une de mes premières photos, très simple dans sa mise en scène : la figurine déguisée en cactus porte un panneau « Free Hugs » mais bien évidemment personne ne veut s’y frotter !
Elle représente ce qui me plaît dans une photo : une image qui raconte une histoire et qui dégage une vraie émotion. Celle-ci est à la fois drôle mais aussi assez touchante avec ce pauvre cactus désespéré que personne ne semble prendre en pitié. J’aimerais réussir d’autres clichés avec un double message comme celui-ci là où la plupart de mes autres photos mettent en scène un gag plus simple.





4/ Ta figurine ou ton set favoris?

Oh non, encore un choix à faire !!! S’il ne fallait en retenir qu’un… Je pense que ce serait la reproduction de Wall-E (set 21303) pour plusieurs raisons : 
Déjà parce que le modèle est simplement superbe, très fidèle à l’original. C’est le seul Lego de ma collection acheté le jour même de sa sortie (et mon premier achat post « dark age ») !
Mais également parce que sa construction est variée et intéressante et il est aussi très jouable : on peut lui faire prendre un tas de poses et ça c’est top pour les photographes 😊 ! Beaucoup trop de modèles Lego ciblant les adultes se contentent aujourd’hui d’être juste de luxueux objets de décoration... 


5/ Où trouves tu ton inspiration?

Jusqu’à maintenant, l’inspiration est venue de façon naturelle. Je cogite en permanence et la plupart de mes idées viennent de façon impromptue. En manipulant ou en observant un objet, je me dis : « Tiens ce serait amusant si une figurine était accrochée là ou s’il se passait tel évènement… ». A tel point que j’ai vite noté mes idées pour ne pas les oublier et j’ai aujourd’hui un carnet rempli de scénarii que je n’ai pas encore eu le temps de concrétiser ! 
Mais il m’arrive aussi de croiser une minifig au détour d’un article ou d’un site web et de visualiser instantanément une mise en scène avec ! 
Il faut dire que Lego a fait du très bon boulot avec ces figurines tellement variées et loufoques qui incitent clairement à la mise en scène! 


6/Quel conseil donnerais tu à quelqu'un qui débute?

Ne pas craindre de se lancer : tant que l’envie est là, il ne pourra en sortir que de bonnes choses et la motivation est le meilleur moteur pour progresser. 
Il faut commencer avec ce qu’on a sous la main, ce qui nous inspire, son propre univers. Puis petit à petit l’envie de s’améliorer nous fait naturellement sortir de notre zone de confort et nous pousse à explorer d’autres techniques pour aboutir à l’image qu’on a en tête. 
Il ne faut pas hésiter aussi à partager et se confronter aux regards de la communauté. C’est très enrichissant et permet d’élargir ses connaissances et souvent les retours positifs sont grisants et poussent à aller de l’avant.
Et le plus important est d’y prendre du plaisir, c’est finalement le but 1er du Lego, quelque-soit l’activité que l’on pratique avec (construction, jeu, stop-motion, photo, etc…). Les petites briques sont devenues plus que jamais un loisir multi-âge et un support créatif !





35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout